Litige avec votre assureur : comment faire une réclamation ?

Vous êtes en litige avec votre compagnie d’assurance ? Hélas, être en désaccord avec son assureur est monnaie courante. Ce peut être pour une indemnisation qui n’est pas à la hauteur du préjudice, pour une augmentation de vos mensualités, pour un refus d’indemnisation, etc.. Dès lors que vous êtes en désaccord, plusieurs solutions sont possibles : rencontrer votre assureur, faire appel à un médiateur ou avoir recours à la justice.

Rencontrer votre assureur

Lorsque vous êtes en désaccord avec votre compagnie d’assurance, tel que Groupama,  la première chose à faire est de la contacter. Une des possibilités est de prendre un rendez-vous auprès de votre conseiller ou conseillère et de ou la rencontrer pour en discuter de vive voix. Parfois, cette solution est la meilleure et permet d’éclaircir certain point, dans le cas où tout ne vous paraîtrait pas clair. Cependant, vous devez être certain de pouvoir conserver votre sang-froid. Vous pouvez également choisir de contacter cette personne par courrier ou courriel, si cette solution est plus simple pour vous. Ainsi, vous n’avez ni à vous déplacer, ni à patienter. Ou encore, vous pouvez opter pour une conversation téléphonique. Parfois, cette démarche est suffisante. On peut ainsi obtenir des informations complémentaires et parfois même, résoudre la situation. Cependant, si cela ne s’avérait pas suffisant, vous pouvez faire appel à un médiateur.

Faire appel à un médiateur

Après avoir pris contact avec votre conseiller pour lui faire part de votre réclamation, si votre désaccord n’est pas réglé, vous avez la possibilité de faire appel à un médiateur. Ce dernier fait office de tiers dans votre litige. Il agit en toute impartialité. Il va commencer par écouter les différentes parties, puis proposer une solution qui pourrait être acceptable pour tous. Cependant, il n’a pas la possibilité de contraindre la mise en application de ce qu’il propose. Vous pouvez saisir vous-même le médiateur des assurances. Pour savoir lequel vous devez contacter, vous devez vous référer à votre contrat. Le médiateur doit y être précisé. Avant de prendre contact avec lui, vous devez, en premier lieu, vous être rapproché de votre compagnie d’assurance, pour leur faire part de votre désaccord et pouvoir fournir une trace écrite. Au moment de contacter le médiateur, transmettez-lui des informations claires et précises pour simplifier au maximum vos démarches et gagner du temps.

Avoir recours à la justice

Si la solution du médiateur d’assurance est plus économique et prends moins de temps, elle n’est pas toujours efficace, car ce dernier n’a pas de pouvoir de contrainte. Donc, si votre litige est toujours en cours après ces deux actions, il ne vous reste plus qu’à entamer une action en justice. Vous pouvez cependant choisir de sauter l’étape du médiateur et passer directement à cette dernière. Dans tous les cas, il vous faudra saisir le tribunal compétent, pour savoir duquel il s’agit, vous devez vous fier au montant sur lequel porte le litige. 

  • Moins de 4 000 €, ce sera le juge de proximité, 
  • Moins de 10 000 €, ce sera le tribunal d’instance, 
  • Plus de 10 000 €, ce sera alors le tribunal de grande instance qui se chargera de l’affaire.

Vous devrez vous assurer de pouvoir prendre en charge les dépenses générées par une action en justice, car celles-ci peuvent s’avérer être assez importantes. Un facteur, qui fera varier ces montants, est la complexité de votre affaire. Vous avez également le choix de faire appel ou non à un avocat, sauf dans le cas où l’affaire est prise en charge par le TGI (Tribunal Grande Instance), il est alors obligatoire. Avant de vous lancer et pour obtenir des conseils, vous pouvez rencontrer un avocat gratuitement.

Garantie de protection juridique

Dans certains de vos contrats d’assurance, comme l’habitation, la voiture, la carte bancaire, etc., vous pouvez avoir droit à une garantie de protection juridique. Il peut alors être intéressant de les contacter pour avoir plus d’informations. Ils pourront peut-être vous proposer un accompagnement dans le règlement de votre litige. Attention cependant d’être complètement transparent et de ne pas avoir commis de fausses déclaration, tout sera étudié.

Vous aimerez probablement
Protection juridique et responsabilité civile : quelles différences ?
Litige avec Groupama : comment saisir le médiateur des assurances ?
Comment paramétrer mon espace personnel Pacifica ?
Euro Assurance : les documents pour déclarer un sinistre habitation

Laisser une Réponse