Dégradation d’un véhicule dans la rue : que faire ?

Les actes de vandalisme sur les véhicules sont très courants et malheureusement il est parfois difficile de se faire indemniser. Ainsi, entre vitres cassées et pneus crevés, nombreux d’entre vous se demandent comment agir en cas de dégradation d’un véhicule dans la rue.

Quelles sont les formalités administratives à faire ?

Si votre voiture a été dégradée lorsque celle-ci était garée dans une rue, sachez que vous devez vous rendre au commissariat. Ainsi, la police prendra en charge votre déposition, si vous l’effectuez dans un délai de 24 heures. En effet, lors de votre dépôt de plainte, pensez à être précis en détaillant chaque dommage. N’hésitez pas à prendre des photos afin que celles-ci puissent servir de preuves. Ensuite, vous devrez envoyer une copie de votre plainte à votre assureur, sous 48 heures, afin de bénéficier de la garantie vandalisme et/ou vol. N’hésitez pas à vous renseigner sur les contrats d’assurance proposés par X et X notamment. En outre, vous avez 5 jours en ce qui concerne les assurances bris de glace, incendie ou tout autre type d’accident. Si la personne qui est responsable de l’acte de vandalisme est retrouvée, celle-ci sera dans l’obligation de rembourser votre compagnie d’assurance. Le responsable du préjudice devra également prendre en charge tous les frais liés à la dégradation, tels que le préjudice moral ou encore la location de voiture par exemple.

Les contrats tous risques des assurances auto

Lorsque vous êtes confronté à un acte de vandalisme sur votre véhicule, vous devez vous renseigner sur le type de contrat d’assurance que vous avez souscrit au préalable. En effet, ces actes de dégradation sont généralement pris en charge dans les assurances tous risques. Cependant, cela peut être en option, notamment pour les formules destinées au tiers. Selon l’usage que vous faites de votre véhicule, réfléchissez-bien au type de contrat que vous allez choisir. En effet, si vous garez régulièrement votre voiture dans des rues appartenant à l’espace public, nous vous conseillons de souscrire une assurance auto comme l’Olivier ou gan qui couvrira l’ensemble des sinistres potentiels. En revanche, si vous privilégiez les garages privés, vous êtes moins exposé aux risques, par conséquent, une assurance auto moins onéreuse peut être envisagée. De plus, si l’acte de vandalisme était accompagné d’un vol, votre « garantie vol » se chargera alors de prendre en charge les dommages. En cas d’incendie, la « garantie incendie » interviendra.

Quid des malus suite à un acte de vandalisme ?

Sachez qu’un malus peut être appliqué en cas d’infraction, ayant été commise par votre part. En effet, si vous voiture était positionné sur un stationnement gênant, ou si vous étiez devant une place de parking, vous serez probablement pénalisé. Néanmoins, cela est rare et si vous n’avez commis aucune infraction, aucun malus ne sera appliqué suite à un acte de vandalisme, ne vous inquiétez pas. En revanche, sachez que si l’auteur de cet acte de dégradation est retrouvé, celui-ci devra payer une amende de 30 000€. Il sera également puni de deux ans d’emprisonnement. La somme de l’amende pourra être revue à la baisse si les dégâts sont légers. De plus, il faut savoir qu’il y a des facteurs aggravants, qui peuvent avoir des conséquences importantes pour le responsable de l’acte de vandalisme. Par exemple, c’est le cas si l’acte a été fait contre un membre de la famille, un policier ou encore un conjoint, ou si celui-ci a été fait dans le but de faire peur à un témoin. Sachez également que si la personne a cherché à dissimuler son visage, ou si l’acte a été réalisé à plusieurs, la peine sera plus importante.

Vous aimerez probablement
Les avantages de la conduite accompagnée
Jeunes conducteurs : bien choisir son assurance auto !
Protection juridique et responsabilité civile : quelles différences ?
Assurance auto : quels avantages pour les voitures hybrides ?

Laisser une Réponse