Accidents domestiques : comment les éviter ?

En France, les accidents domestiques font partie des premières causes de mortalité après les cancers et les maladies cardiovasculaires, mais avant les accidents de la route. Ils sont à l’origine d’environ 20 000 décès chaque année, rien qu’en France. C’est pourquoi, la prévention est essentiel pour réduire les divers risques, mais il est aussi important d’être couvert par une assurance.

Accidents domestiques, de quoi parle-t-on ?

Les accidents domestiques sont aussi regroupés sous l’appellation « accident de la vie courante ». Ils peuvent survenir dans votre maison, mais aussi à l’extérieur, dans votre jardin, par exemple. Ce sont les jeunes enfants, mais surtout les personnes âgées qui sont les plus touchés. En fonction des tranches d’âge, on constate des causes différentes, par exemple, les personnes âgées sont plus souvent victimes de décès liés à une suffocation suite à une fausse route. D’une façon générale, la cause de mortalité la plus fréquente parmi les accidents domestiques est la chute. Elle a causé 9 600 morts durant l’année 2012. En seconde position, ce sont les morts dues à une suffocation suite à un étouffement, puis vient l’intoxication, les noyades, le feu, etc..

Prévention contre les accidents domestiques

Afin de garder tout votre petit monde en sécurité, il est important de prévenir des différents risques encourus. Cela passe, pour les enfants, par l’apprentissage, dès lors qu’ils sont suffisamment grands. Mais surtout par la protection. Si vous avez une piscine, il existe désormais différents systèmes de sécurité à installer. Vous êtes d’ailleurs tenu par la loi d’installer, pour une piscine enterrée, soit une alarme, une barrière, une couverture ou un abri de piscine. Quel que soit le danger, la surveillance d’un adulte est toujours la meilleure prévention. Pour prévenir d’une intoxication liée aux médicaments, rangez-les dans un endroit inaccessible ou dans une armoire fermée à clé. Assurez-vous de prendre la bonne quantité en vérifiant soit sur l’ordonnance, soit sur la notice. Utilisez les cuillères ou pipettes doseuses correspondant aux médicaments et ne les utilisez pas pour un autre produit. Afin de prévenir les chutes, évitez les tapis, sauf dans la salle de bain où vous pouvez installer un tapis anti-dérapant, éclairez suffisamment, etc..

Éviter les accidents domestiques

Vous devez faire un tour de votre propriété et essayer de repérer au maximum les différents risques pour vous, vos enfants, tous ceux qui vivent dans votre maison. Dans votre garage, veillez à toujours débrancher vos outils et suivez les consignes de sécurité indiquées par le fabricant. Dans votre salle de bain, n’utilisez pas d’appareil électrique à proximité de l’eau et ne laissez pas vos enfants sans surveillance. Dans votre cuisine, attention à tous les objets coupants, veillez également à ne pas laisser la queue de la casserole dépasser de la cuisinière. Sécurisez vos escaliers grâce à une barrière. Si vous avez des fenêtres en hauteur, assurez vous qu’elles sont équipées d’une barrière ou installez un bloc fenêtre. En anticipant les différents dangers, vous pouvez ainsi sécuriser et placez votre famille le plus en sécurité possible.

Les assurances en cas d’accidents domestiques

En cas d’accidents domestiques, vos soins seront pris en charge par votre assurance et complétés par votre mutuelle ou complémentaire santé selon ce que vous possédez. Cependant, pour la suite, si vous êtes victime d’invalidité il vous faudra alors un contrat spécifique pour la prise en charge. C’est pourquoi, lorsque vous souscrivez à votre assurance, il est important de vérifier les prises en charge en cas d’accidents domestiques. Il faut vous assurer que votre contrat d’assurance vous couvre dans ce cas. Ce peut être inclus dans votre contrat d’assurance habitation ou dans un contrat d’assurance garantie accident de la vie. Il est possible que ce soit en option, veillez à bien vous renseigner afin de vous assurer une prise en charge pour vous et pour les membres de votre foyer.

Laisser une Réponse